Décentraliser le web et rendre aux internautes la maîtrise de leurs données

Temps de lecture : 2 minutes

Berners-Lee qui a inventé le World Wide Web en 1989 a estimé que l’Internet avait besoin d’être réparé et a conçu le projet Solid comme une première étape dans cette voie.

Données stockées sur des instances d’hébergement personnelles

Avec ce système tous les utilisateurs pourraient autoriser l’accès à leurs données au cas par cas que ce soir à travers n’importe lequel de leur différents appareils : ordinateur, tablette, téléphone portable, TV, thermostat, etc.

Car malgré toutes les tentatives pour protéger les voyageurs du net, il faut bien constater que la plupart d’entre eux demeurent captifs de quelques géants, qui déploient des trésors d’ingéniosité pour conserver leur ‘clientèle’.

Le défi pour s’en affranchir est donc un affrontement de grande envergure.

Solid est une bonne idée pas encore une solution

Il faudra en effet passer par-dessus un certain nombre d’obstacles pour remporter la victoire, si victoire il devait y avoir un jour.

L’une des principales difficultés et de devoir, pour l’utilisateur, accorder sans cesse des autorisations, permissions ou autres, toutes choses qu’il est déjà très laborieux d’effectuer actuellement.

CGV, Cookies et maintenant Solid

Qui lit les conditions générales ou la politique des cookies qui sautent aux yeux de l’internaute ? L’utilisateur s’en débarrasse rapidement d’un clic et l’on voit mal que pour chaque connexion, pour chaque appareil, qu’il fasse la démarche d’examiner et de soupeser la validité et la pertinence d’un accès à une ou plusieurs de ses données personnelles.

Un des principaux problèmes actuels et la protection des données personnelles car ces dernières sont souvent hébergées sur des serveurs centralisés. Solid vise à leur offrir une plus grande protection en les stockant séparément, à un autre endroit, sur des pods «Personal Online Data Stores». 

Une transition vers un monde connecté de meilleur qualité

A travers son logo Solid se prend à jouer les Superman. Reste que la séparation des informations d’avec les données personnelles est une idée brillante qui mérite suivi. Surtout si cela devait nous permettre un jour de garder une distance respectable d’avec nos géants du numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *