IoT – Pour vivre heureux vivons crypté

Temps de lecture : 2 minutes


Les objets connectés sont dans notre chair.

Pilule digitale

Il n’y a pas si longtemps ils ne faisaient que graviter dans notre environnement. Puis rapidement ils se sont posés sur notre peau. Finalement ils ont passé la barrière de notre épiderme et se sont installés en nous.

Ce sont les risques bien réels des objets connectés et ils doivent êtres maîtrisés.

Comment se présentent les risques des objets connectés

Risques des objets connectés par circuits informatiques sur un homme

Le danger se présente lorsque ces informations sont récupérées a d’autre fins que celles annoncées ou lorsqu’elles sont détournées vers d’autres usages. Quelqu’un pourrait se connecter à l’un de vos appareils, alors que celui-ci ne serait pas protégé. Ce quelqu’un pourrait récolter toutes sortes d’informations potentiellement néfastes pour vous.

C’est vrai que nous ne savons pas ce qui circule sur nos appareils connectés. Que reçoivent-ils comme informations, voire comme instructions ? et à qui renvoient-ils quoi ?

Comme souvent nous avons réagi tardivement. Mais des mesures commencent à être élaborées pour maîtriser ces intrusions. Des individus, des institutions, des Etats font consensus et soutiennent que les risques des objets connectés doivent êtres maîtrisés.

C’est ainsi que des chercheurs de l’université de Princeton sont montés au créneau : « nos objets connectés nous surveillent, maintenant c’est à nous de les surveiller ».

Deux-Sherlock-Holmes-du-passe-épiant-une-camera-de-surveillance-contemporaine

Il y a heureusement des mesures que l’on peut prendre pour protéger son équipement, garantir sa sécurité et préserver sa vie privée.

Comment faire face aux risques des objets connectés

En parcourant ce blog vous y trouverez des informations sur le fonctionnement général des objets connectés. Vous apprendrez comment faire pour découvrir si vos objets intelligents vous épient. Et si c’est le cas vous trouverez ici les moyens d’y mette fin.

Pour le moment ce ne sont pas les objets connectés eux-même qui représentent un danger. Ce sont ceux qui les utilisent de façon illégitime dans le but d’y trouver un avantage.

Alix Brooster